Flik FLOOOK blog

Blog Bulles pétillantes et légères....

01 juillet 2006

C'est pas parce que je n'en parlais plus....

qu'elle avait disparu...

L'agreg est toujours là... de plus en plus proche.
Certes, elle avance maintenant franchement... moins masquée par l'obstacle de l'écrit qu'elle n'avait pu l'être...

Les journées se passent... à relire les oeuvres... à relire les notes... à essayer de se mettre en situation.
L'entreprise est à la fois plus alléchante et plus périlleuse. Plus alléchante car c'est du direct, de la confrontation, de la mise en situation, de l'exposition qui peut se révèler être 30 minutes de bonheur (qu'importe le flacon, tant qu'on ait l'ivresse). Plus périlleuse car ces 30 minutes peuvent bien vite devenir un cauchemar de balbutiements, de "euh"... moins de parachute...plus de sujets improbables et totalement inenvisagés.

Et surtout l'envie de l'avoir se fait de plus en plus présente. En avoir fini... Renouer enfin avec la recherche. Se dire que la chose est acquise et bien acquise...

Avant tout, l'appréhension de devoir se confronter de nouveau à tout ça l'année prochaine...


Et pendant ce tempslà, 80% de la France regarde son petit écran

angoisse

Missum abFlorence K à 21:26 - Agregatio, onis, f : desespoir - Cogito ergo sum [0] - Permalien [#]

Cogito ergo sum

Cogito ergo sum