Flik FLOOOK blog

Blog Bulles pétillantes et légères....

04 décembre 2007

Paris, capitale des livres

Le principe de l'EPHE, c'est de te prévenir d'un report de cours 10mn avant le dit cours....
Et de t'annoncer par là même que le cours n'aura pas lieu un lundi en Sorbonne mais un mardi à la Bibliothèque historique de la ville de Paris.
Si tu trouves ta vie monotone, file d'inscrire à l'EPHE !

Mardi donc, à la bibliothèque historique de la ville de Paris donc, une agréable surprise pour moi : une visite guidée de l'exposition "Paris, capitales des livres".
Si tu as bien tout suivi, et là je t'en félicite, cette exposition est celle que préparait mon tuteur de l'EPHE quand il me donnait rendez-vous à la BHVP (vivent les abréviations !) où je devais lui présenter, désespérée, les formulaires de mon inscription... bref....

Le but de l'exposition, c'est de proposer un aperçu de la production livresque de Paris entre le XVème et le XXème siècle, librairie et presse.... grosso modo, du manuscrit au livre virtuel, en passant par les incontournables débuts de l'imprimerie.

Les documents proposés sont absolument remarquables par leur richesse, leur intérêt et leur beauté.... Que ce soit les manuscrits, entre le Missel du Dauphin et l'exemplar d'une bible latine... Ou le Tristan de Chateauroux... ou le premier Villon... ou le De Asse... ou une gravure du Carrousel de 1662 de commande royale (surtout qu'à côté, il y a la même gravure mais pour un même pas royal... pas de bol : pas de sous, pas de couleurs :))...
A côté de ces merveilles, des curiosités : un registre de la taille du XVème, l'index du XVIème ou une publicité, du XVIème également... des révélations sur certaines éditions des Provinciales.

Surtout, ces oeuvres gagnent en intérêt par la présentation chronologique qui les organise. En effet, une approche historique permet non seulement de les remettre dans leur contexte mais également de comprendre les enjeux de l'édition à un moment donné. Tout devient beaucoup plus clair et les documents plus vivants, intrinsèquement liés à une époque dont ils sont l'un des reflets.

Un seul petit bémol (parce que oui, il en faut un....), la présentation très "faisons toute place à l'oeuvre et laissons l'oeil du badaud discerner". Les panneaux ornementatifs sont beaux, les vitrines claires, en plus y'a pas grand monde... mais aucun panneau explicatif pour les oeuvres, tout juste pour les époques. Alors cours Coco pour comprendre que ce petit bout de papier est particulièrement intéressant parce qu'il s'agit en fait d'un Eusèbe de Césarée en caractères d'imprimerie grecs, sur ordre du roi... caractères grecs liés, ce qui est non seulement innovation mais également complexité dans l'innovation.
Mais bon, avec ma visite guidée, j'ai pas eu trop à souffrir de cette lacune.

Et puis, pour vous aider, vous pourrez toujours vous procurer le catalogue de l'expo, certes pas donné, mais riches de documents et d'explications. Et si vous ne voulez pas par la suite qu'il vous encombre, offrez le moi car j'hésite sérieusement à me l'offrir !

Donc
"Paris, capitale des livres"
c'est beau, c'est bien, c'est pas cher
courrez-y !!!

li

Missum abFlorence K à 23:49 - Evenio ! YoYoYo ! - Cogito ergo sum [5] - Permalien [#]

Cogito ergo sum

    Ca avait vraiment l'air intéressant cette histoire

    Missum ab Disturbed, 05 décembre 2007 à 11:20
  • après on peut toujorus attendre ton anniversaire mais c'est dans longtemps....

    Missum ab pepina, 05 décembre 2007 à 12:58
  • ca a l'air pas mal du tout comme expo ! ^^

    Missum ab Prinzess, 05 décembre 2007 à 20:26
  • Voilà qui éveille mon intérêt... Mais j'ai déjà tellement de trucs à faire!
    Au fait, qu'est-ce que l'EPHE?

    Missum ab inci, 06 décembre 2007 à 22:03
  • Responsum

    Inci, l'EPHE, c'est l'école pratique des hautes études
    plus d'infos : http://www.ephe.sorbonne.fr/
    (surtout qu'il y a beaucoup d conférences intéressantes pour l'antiquisante que tu es )

    Missum ab Flooo, 17 janvier 2008 à 01:44

Cogito ergo sum