Flik FLOOOK blog

Blog Bulles pétillantes et légères....

18 janvier 2008

Ma Peau en soins intensifs....

J'ai un peu hésité avant de classer ce post dans "Futilitas Futilitatum" car celles qui ont déjà eu un après-midi pré rendez-vous galant gâché à cause d'un bouton sur le nez ou qui ont déjà dû acheter en catastrophe une crème super hydratante parce que sa peau tirait (voire se tirait) comprendront que les produits d'hygiène de visage, pour une fille, c'est tout sauf de la nioniotte.
C'est même d'une importance vitale....
Mais rien ne sert de prendre un ton trop alarmiste... en revanche, quand on m'aura clairement diagnostiqué la lèpre (car c'est pas possible de peler autant en hiver), je reconsidèrerai tout ça...


Donc, petite découverte très très bien dans le domaine de l'hydratation de mon derme facial :

le programme 3 temps de Clinique.



100_0718

Le principe, c'est : trois produits qui ne paient pas trop de mine mais qui sont diablement efficaces.
Le principe sous-jacent à ce principe (hé oui, c'est compliqué d'avoir une belle peau) : c'est trois produits qui ne paient pas trop de mine mais qui sont diablement efficaces ET qui sont vraiment adaptés à ta peau.
Pour le principe sous-jacent au premier principe (ouf), Clinique n'a pas fait trop compliqué : 4 types de peau recensés, numérotés de 1 à 4 (on mise sur la sobriété chez Clinique), et un programme pour chaque peau. Et pour déterminer son type de peau, c'est facile : soit c'est directement chez la madame Clinique de ton point de vente, soit c'est en direct sur leur site. Sans trop de surprise, ma peau de lépreuse albinos est de type I.
Une fois le principe sous-jacent au premier principe établi, on passe au premier principe (ouf bis) proprement dit : les produits qui ne paient pas nianiania et leur utilisation.
Etape 1 : le savon visage liquide très doux avec lequel tu nettoies ton visage tout en douceur (le nom du produit est assez significatif non ?).
Etape 2 : la lotion clarifiante qui est quand même le truc le plus marrant. C'est le tour de magie : tu prends un coton blanc, tu mets trois gouttes de lotion dessus, tu passes tout ça sur ton visage et tu te retrouves avec un coton gris. Oui M'sieurs Dames, toutafé !!! Donc tu te sens propre sans avoir l'impression de t'être nettoyer avec du scotch-brite.
Etape 3 : l'émulsion hydratante totalement différente qui, comme son nom l'indique (toujours significatif), hydrate, sans pour autant être si "tellement différente" que ça. Mais elle hydrate en profondeur sans coller et c'est tout ce qu'on peut lui demander.
Et vu que c'est un programme en trois temps et tu es arrivée à la troisième étape, c'est que tu as tout fait.

Généralement, après, ta peau se sent bien... vraiment nettoyée, vraiment purifiée, vraiment hydratée... moins d'imperfection, moins de dessèchement... presque une belle peau.
... je dis généralement car il est des conditions extrêmes de ma vie actuelle (le froid, une hygiène de vie merdique, la pollution parisienne et les rouges qui débarquent) qui font que même Clinique n'arrive pas à se transformer en Mary Poppins...
mais en règle générale...

Evidemment, c'est plus cher que du Nivéa... mais comme Madame Meuman, qui me subventionne, m'a déjà définitivement classée dans les superficielle obsessionnelles de leur petite personne, ça règle quelque peu le problème...

Donc Clinique, c'est bien
et vous verrez sous peu qu'Amourdoux en a eu le présentiment
(sans ce post.... et en encore moins glamour)

YLF_058



Missum abFlorence K à 03:35 - Futilitas Futilitatum - Cogito ergo sum [3] - Permalien [#]

Cogito ergo sum

    je te rassure pour la lèpre ça commence rarement par le visage

    moi j'ai une peau de type II apparemment... mais en revanche pour ma couleur de peau il me donne une réponse étrange :

    Vous avez le teint moyen. Les couleurs vous vont bien. Votre souci principal, les couleurs virent. Choisissez la bonne formule.

    tu me traduis?

    Missum ab pepina, 18 janvier 2008 à 12:09
  • Responsum

    tu sais, la lèpre est perverse Pepina : elle commencerait par le visage JUSTEMENT parce qu'on ne s'attend pas à ce qu'elle commence par le visage.

    Sinon, traduction du discours clinique... je dirai...
    que t'as un teint sans spécificité forte (ni albinos ni noir) mais qui aurait tendance à "absorber" les couleurs. faut des fards de bonne qualité et de bonne composition si tu veux pas te retrouver avec du blush orange carotte à la place du rose initial quoi

    Missum ab Florence, 19 janvier 2008 à 22:56
  • ah bon? parce que sans tomber dans des détails sordides, une année au mexique y avait eu une recrudescence de lèpre et donc à la télé ils passaient des pubs où ils disaient comment détecter la lèpre, qu'il fallait pas en avoir honte et uqe ça se soignait bien mais qu'il fallait pas trainer , et en donc, on voyait surtout, dans leur explications des problèmes au niveau des extrémités....
    bref je te passe les détails...

    et quand c'était pas ça c'était les préventions contre les déshydratations dûes au choléra ou de façon générale les grosses diarrhées.
    Bon app!!

    Missum ab pepina, 20 janvier 2008 à 10:31

Cogito ergo sum