Flik FLOOOK blog

Blog Bulles pétillantes et légères....

02 février 2008

La Magie de l'EPHE

J'en parlais et voilà qu'il est arrivé sur mon bureau...
Le voilà mien !

100_0758

Tout ça grâce à la magie de l'EPHE... l'EPHE, ma fée Clochette à moi.

J'étais toute contente d'avoir fini tous les petits (sic) travaux que je devais faire pour l'ENC... fini le Prologus in Danielem, fini le compte-rendu sur l'exposition des nouvelles acquisitions de la BSG, ... guillerette, je m'en allais vers un nouvel exposé.
Quand j'ai reçu THE mail qui me demandait, grosso modo, de télécharger la feuille de notation disponible sur le site de l'EPHE, de la remplir convenablement et de la transmettre avant le 08 février.
Déjà, je trouve pas la fiche en question. Elle est pas là où elle devrait être, mais vaguement perdue dans une section qui n'est pas la sienne. Mais bon, à force de persévérance, all is possibeul !

Lundi, séminaire d'histoire du livre. Six yeux hagards qui arrivent à se reconnaitre comme la fabuleuse promotion 2007/2008 du M2 CEI (oui oui, on est 3) : "t'as réussi à télécharger la fiche ?", "elle est où ?", "tu crois avoir assez de crédits ?", "et cet intitulé, c'est quoi ?"..
On a quasi résolu toutes les questions sauf celle du mystérieux intitulé. On décide un passage en force vers notre directeur de mémoire et on n'est pas trop de trois pour lui extorquer des renseignements  pratiques sur le mystérieux intitulé. En fait, il s'agit d'un séminaire à Lyon qui devrait avoir lieu au mois de janvier.. ah non, en fait, il a déjà eu lieu... lui non plus, qui devait intervenir, n'était pas au courant. Comment faire pour la note ? rhoooo... une petite page sur le catalogue de l'expo devrait bien suffire... bon, il n'est pas là jusqu'au 07 février au soir mais c'est pas grave, il anté-datera et tout se passera bien.

Hallucination totale...

On a compris pourquoi quasi personne ne finissait son M2 à l'EPHE... c'est le parcours du combattant de l'absurde et de la non-information.

 

Du coup, on a procédé en personnes logiques (et passablement angoissées) avec mes deux autres compères : échange de mails et front commun contre l'ennemi.

L'EPHE, c'est vraiment magique
(mais le bouquin, lui, est vraiment très très bien)

FD004648

Missum abFlorence K à 23:20 - Hybride - Cogito ergo sum [0] - Permalien [#]

Cogito ergo sum

Cogito ergo sum